Viser la bonne stratégie d’investissement immobilier : réussir son investissement !

Stratégie d'investissement immobilier

L’investissement dans la pierre a été depuis toujours, l’investissement préféré des européens en général, et des Français en particulier.

En effet, malgré les zones de turbulences, ce secteur reste un secteur très rentable si on réussit notre placement. Mais pour réussir son placement, il faut établir une bonne stratégie d’investissement.

Le tout premier obstacle auquel vous devez faire face, ce sont les impôts. En effet, les impôts sont la bête noire des investisseurs, mais heureusement, certains dispositifs (comme nous allons le voir ci après), permettent de réduire un peu cette charge.

Ensuite, il faudra choisir, le type de bien immobilier dans lequel on souhaite investir.

Alors, comment viser la bonne stratégie d’investissement immobilier ? C’est ce que nous allons découvrir tout de suite.

Comment diminuer ses impôts ?

Alors, si vous avez une petite expérience dans le domaine de l’immobilier, vous savez certainement que le gouvernement propose de temps en temps des lois et des dispositifs qui permettent de diminuer la charge fiscale sur les investisseurs et les poussent à s’orienter vers un type d’investissement plutôt qu’un autre, notamment s’il y a un déséquilibre entre l’offre et la demande. Les dispositifs sont donc un moyen pour contrôler le secteur.

L’un des dispositifs les plus intéressants aujourd’hui, est le dispositif Pinel. En effet, la loi Pinel est l’une des lois les plus populaires dans le secteur.

Investir avec la loi Pinel

La loi Pinel vise à encourager les investisseurs à se tourner vers l’immobilier neuf notamment dans les zones où la demande est beaucoup plus importante que l’offre.

Le dispositif permet de réduire la charge fiscale aux investisseurs si ces derniers s’engagent à louer leur bien immobilier neuf pour une durée minimum de 6 ans.
La durée de la location peut être prolongée jusqu’à 9 ans ou 12 ans afin de pouvoir bénéficier de plus de réduction :

  • Dans le cas où l’investisseur s’engage à louer son bien pour 6 ans, il va pouvoir bénéficier d’une réduction de 12 %,
  • dans le cas où l’investisseur s’engage à louer son bien pour 9 ans, il va pouvoir bénéficier d’une réduction de 18 %,
  • dans le cas où l’investisseur s’engage à louer son bien pour 12 ans, il va pouvoir bénéficier d’une réduction de 21 %.

Avec la loi Pinel, vous pouvez économiser jusqu’à 63 000 euros, sur le montant total de votre investissement, mais vous devez remplir quelques conditions :

  • Vous ne devez pas investir dans plus de 2 biens immobiliers par an,
  • le montant total de votre bien immobilier ne doit pas dépasser les 300 000 euros,
  • vous devez respecter un plafond de loyer indiqué par votre ville,

Par contre, il faut savoir que les biens immobiliers qui concernent cette loi sont uniquement les biens immobiliers neufs, en cours de construction ou en cours de rénovation.

Investir dans la location saisonnière

L’autre type d’investissement immobilier intéressant en France, est la location saisonnière. En effet, ce type d’investissement offre un double avantage pour les investisseurs : il permet d’avoir des revenus considérables de la location qui pourront servir à rembourser son crédit immobilier. De plus, la location saisonnière ne présente pas beaucoup de risques, et ne comporte pas beaucoup de charges fiscales.

Certes, votre bien immobilier ne sera pas occupé durant toute l’année, mais les loyers sont beaucoup plus élevés que les loyers ordinaires, ce qui vous permet de compenser toute l’année.

Investir dans les studios pour les étudiants

Enfin, notre dernière stratégie pour assurer la réussite de votre investissement immobilier est le logement pour étudiant. Effectivement, la France est l’un des pays les plus prisé par les étudiants qui y viennent des quatre coins du monde. Ces étudiants ont en effet, besoin de logement ! En général, le bien immobilier le plus prisé par les étudiants est le studio ou le T1.

En investissant dans le logement étudiant, vous pourrez profiter du dispositif Censi-Bouvard qui vous permet de réduire jusqu’à 11 % des impôts sur le bien immobilier, à condition que le prix total de ce dernier ne dépasse pas les 300 000 euros.

Vous pourrez également profiter du statut AMNP (loueur en meublé non professionnel ), ce qui vous permet de récupérer plus de 19 % des TVA.