Placer son épargne en assurance vie ou investissement immobilier ?

L’assurance-vie et le placement immobilier constituent deux formes d’investissement offrant des bénéfices tout aussi intéressants l’un que l’autre. Cependant, de nombreuses personnes souhaitant investir trouvent souvent des difficultés à décider lequel de ces deux moyens d’investissement est le mieux adapté à leur situation. À travers cet article, nous pourrons donc vous présenter à la fois les avantages ainsi que les inconvénients de ces deux supports d’investissements à savoir l’assurance vie et l’immobilier, et en particulier, celui qu’il faut privilégier pour réaliser son investissement.

L’assurance-vie : qu’est-ce que c’est ?

L’assurance-vie se présente sous la forme d’un investissement par lequel le souscripteurpeut se créer un fonds d’épargne et le faire prospérer. En fonction du capital investi, le souscripteur se voit attribuer des intérêts en retour sur son contrat d’assurance. Le souscripteur demeure quant à lui le propriétaire des fonds d’épargne et de ce fait, il a le pouvoir de choisir de percevoir les intérêts ainsi que de retirer le capital de départ. En cas de décès, les fonds sont alors transférés au profit de ses héritiers.

Les atouts et les contraintes d’une assurance-vie

L’assurance-vie est un placement qui jouit de certains avantages fiscaux et de certains bénéfices en ce qui concerne la succession des biens. Toutefois, elle possède également quelques limites que les investisseurs doivent tenir en compte avant de faire le grand saut.

En savoir plus :   Pourquoi faire l'assurance vie par une banque en ligne ?

Les atouts d’un placement d’assurance-vie

Ce mode de placement d’une assurance-vie peut offrir à ses souscripteurs de nombreux avantages, dont les suivants :

  • la certitude de bénéficier de retours sur investissement même infimes ;
  • vous pouvez réaliser un placement à partir d’un modeste capital ;
  • hormis dans le cadre d’un rachat de contrat, aucune imposition sur les profits obtenus ne sera effectuée ;
  • avec l’assurance-vie, vous êtes sûr de rentabiliser au maximum votre capital, surtout si le placement se réalise en euros ;
  • vous garantissez une fiscalité plutôt profitable, tout particulièrement au bout de 8 ans ;
  • l’investisseur peut adhérer à de nombreux contrats afin d’accroître la rentabilité de son capital.

Les contraintes d’une assurance-vie

Les assurances-vie demeurent toutefois restreintes à certains égards, comme par exemple :

  • leur taux de rentabilité est peu attractif ;
  • pour ce type de placement, il ne peut pas y avoir recours à un quelconque crédit, seuls les capitaux personnels pouvant être utilisés pour investir.

Placement immobilier : de quoi s’agit-il ?

Un investissement immobilier inclut notamment deux options bien précises qui permettent soit à la personne de posséder une propriété donc être propriétaire, soit de réaliser un placement dans l’immobilier locatif. Ceci signifie acquérir un bien immobilier dans le but de le mettre en location.

Les atouts et les contraintes d’un placement immobilier

Ce type d’investissement possède plusieurs qualités pour ceux qui y ont recours. En revanche, comme n’importe quel autre investissement, il peut avoir quelques inconvénients.

En savoir plus :   Est-il possible d'investir dans une SCPI depuis une assurance-vie ?

Les atouts d’un investissement immobilier

Parmi les atouts d’un investissement dans l’immobilier, il faut noter les suivants :

  • il offre la liberté de contracter un crédit immobilier ;
  • un retour sur investissement plutôt avantageux, bien supérieur à celui d’un contrat d’assurance-vie ;
  • vous pouvez organiser une éventuelle vente de la propriété si nécessaire ;
  • la capacité de placer des fonds dans divers segments ainsi que dans différents biens, ce qui peut diminuer les risques.

Les contraintes d’un investissement immobilier

Toutefois, les investissements en immobiliers comportent certaines lacunes qui semblent minimes pour certains et importantes pour les autres, telles que :

  • le premier inconvénient réside dans la longueur excessive des délais. En effet, les épargnants sont obligés d’attendre plusieurs années avant de toucher leurs revenus ;
  • la fiscalité est loin d’être très satisfaisante. La taxe sur les bénéfices est relativement supérieure à celle qui concerne l’assurance-vie.

Que choisir entre assurance-vie et immobilier ?

En tenant compte des atouts et des particularités de chaque type de placement, nous pouvons constater que ce sont tous deux des moyens d’épargne particulièrement efficaces. Privilégier un type de placement au détriment d’un autre repose partiellement sur vos propres besoins ainsi que sur votre situation financière. De plus, le temps dont vous aurez besoin pour gérer vos capitaux est un élément important pour prendre votre décision.
D’un point de vue financier, même si l’investissement immobilier vous offre la possibilité de créer un capital sans difficulté en ayant recours à un crédit, il exige un taux de dette relativement conséquent afin de pouvoir résister pendant de longues années.

En savoir plus :   Choisir correctement son assurance-vie ?

En ce qui concerne l’assurance-vie, celle-ci possède des atouts sur le plan fiscal, en termes de liquidité et de déductions. Toutefois, au vu, du fait qu’elle ne donne pas droit à un crédit immobilier, la création d’un capital ne peut pas se faire avant quelques années.