Connaître les différents types de livrets

Nous vous proposons, dans cet article, une comparaison des meilleurs comptes d’épargne pour voir lequel offre les intérêts les plus élevés. Des placements rentables, sûrs et adaptables.

Quels sont les différents types de livrets d’épargne ?

Les livrets d’épargne se divisent en deux catégories : ceux contrôlés par l’État, comme le livret A et ceux fournis par les banques. Dans les deux cas, c’est l’institution qui détermine le taux d’intérêts ainsi que les limites maximales et minimales. À tout moment, des espèces peuvent être retirées ou déposées sur le livret. Les taux de l’État sont actuellement très bas, à seulement 0,5 % depuis janvier 2020. Si vous recherchez les meilleurs comptes d’épargne, vérifiez ceux proposés par les banques sous leur propre nom. Les banques françaises, quant à elles, suivent l’évolution du marché et par conséquent, leurs taux baissent également. Vous devriez rechercher le meilleur compte d’épargne en dehors des États-Unis.

Quel est le compte d’épargne le plus rentable ?

Le Livret d’épargne populaire est le compte qui rapporte le plus d’intérêts (LEP). Il offre actuellement un taux d’intérêts annuel de 1,25 %. Un compte bancaire avantageux et sans conditions. Le Plan Épargne Logement est un compte d’épargne alternatif (PEL) lucratif.

Le PEL offre désormais un taux d’intérêts annuel de 1 <%. Il existe donc plusieurs types de livrets, qui sont :

  • Le livret A.
  • Le LDD.
  • Le LEP.
  • Le PEL.
  • Le CEL.

Les livrets d’épargne, comme vous pouvez le constater, ne sont pas aussi rémunérateurs que d’autres actifs. Ce sont avant tout, des placements sûrs et adaptables. Vous n’avez pas à craindre de perdre votre argent. Voyons de plus près quelques placements qui se sont révélés, très lucratifs et les alternatives aux livrets d’épargne qui offrent un taux d’intérêts :

Le placement numéro un pour les Français est le livret A

Le livret A est un compte d’épargne contrôlé, défiscalisé et dont les intérêts ne sont pas imposables. Le livret A, étant un compte individuel, il ne peut être détenu par plusieurs personnes en même temps. Ce placement sans risque vous permet d’investir et de disposer librement de vos fonds : le montant minimum de toute opération, ouverture, retrait ou dépôt, est de dix euros. Le livret A n’a pas de durée maximale et son plafond est de 22 950 euros. Un livret qui n’a pas été utilisé pendant 30 ans et qui n’a enregistré aucun transfert d’argent peut être automatiquement résilié et les sommes remises à la Caisse des dépôts et consignations.

Depuis le 1er février 2020, le taux d’intérêts annuel du livret A est fixé à 0,50 %. Le livret A est un produit populaire auprès des Français, avec plus de 63 millions d’épargnants. Le montant moyen des impayés est de 4 317 €, pour un encours total de 272 milliards d’euros ! Depuis 2009, tous les établissements le proposent. Il est d’autant plus populaire qu’un livret A peut être ouvert pour un enfant dès sa naissance. À partir de 16 ans, le mineur peut retirer librement ses fonds.

LEP est l’abréviation de Low-Income Household Program (programme pour les ménages à faibles revenus)

Le LEP (Livret d’épargne populaire) est un compte de petite épargne. Il permet aux particuliers d’accumuler une somme d’argent modeste en toute sécurité afin de préserver leur pouvoir d’achat contre l’inflation. Le LEP est réservé aux épargnants ayant des revenus modestes. Sont éligibles les épargnants dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 1,8 fois le niveau d’exonération de la taxe d’habitation (fixé à 10 988 € en 2019). En France métropolitaine, le plafond était de 19 779 € pour une personne seule en 2019. Ce plafond varie en fonction de la composition du foyer : pour chaque demi-part supplémentaire des revenus du foyer, il augmente de 5 282 €. Le coût d’emprunt du LEP est lié au livret A, avec une hausse de 0,50 point. Ainsi, le taux d’intérêts du LEP a bien été fixé à 1 % à partir du 1er février 2020.