Les caractéristiques du livret jeune

Le livret jeune est un compte d’épargne spécial pour les jeunes adultes et les adolescents. Il est considéré comme un bon moyen pour ces derniers afin de commencer à baigner dans l’épargne et de comprendre tout ce monde. Comme tous les livrets, celui-ci est aussi plafonné, ce qui signifie qu’il existe un maximum qu’on ne peut pas dépasser. Ce plafond est d’ailleurs le même dans toutes les banques et ne diffère pas.

Alors, que doit-on savoir à propos du livret jeune ? Vous saurez tout dans cet article !

Les conditions à respecter pour ouvrir un livret jeune

Ce n’est pas n’importe qui peut pas ouvrir et bénéficier d’un livret jeune en France, il faut d’abord se conformer à quelques conditions capitales comme le fait d’avoir le droit d’ouvrir un compte pour un livret jeune, le fait de ne pas avoir déjà été titulaire de ce dernier et que vous ne pouvez en ouvrir un qu’une seule fois. Ensuite, il est évident que pour bénéficier de ce service, vous devez impérativement être un résidant de France, et cela à titre habituel. Bien sûr, étant un livret jeune, vous ne pourrez en bénéficier que si vous vous situez dans une tranche d’âge particulière, qui est entre 12 ans et 25 ans.

Afin que vous puissiez bénéficier d’un livret jeune, la banque chez laquelle vous souhaitez ouvrir votre compte vous demandera de nombreux documents importants tels que :

  • Résidence française  ;

  • Extrait de naissance  ;

  • Ne pas posséder de livret jeune  ;

  • Des photos d’identité, etc.

Qui peut bénéficier d’un livret jeune ?

Pour ouvrir un livret jeune, vous devez évidemment être un résident constant en France métropolitaine ou dans un département d’outre-mer. Vous devez aussi être âgé entre 12 ans et 25 ans au maximum, et vous pourrez bénéficier d’un bonus allant jusqu’au 31 décembre de l’année de votre 25ᵉ anniversaire.

Comme dit plus haut, vous ne pouvez posséder qu’un seul livret et il est strictement interdit d’en posséder plusieurs, mais il est tout d même possible de posséder en même temps un livret jeune ainsi qu’un livret A. Ouvrir un compte joint du livret jeune est aussi impossible, car il n’y a aucune durée d’échéance rattachée à ce livret.

Le fonctionnement d’un livret jeune

Pour verser sur un livret jeune, l’acte est libre, mais le maximum autorisé ne doit absolument pas dépasser les 1600 euros. Le plafond ne peut pas être dépassé, à moins d’une capitalisation des intérêts.

Quand il s’agit d’un mineur d’un âge inférieur à 16 ans, le représentant légal possède la procuration sur le compte, et dès que le propriétaire atteint l’âge de 16 ans, il deviendra titulaire officiel du livret, et ce, en guise de protection de l’épargne du mineur.

Les propriétaires d’un livret d’un âge compris entre 16 et 18 ans, ont la possibilité d’effectuer les retraits seuls, tandis que ceux qui ont moins de 16 ans doivent avoir l’autorisation des représentants pour effectuer cela.

Le taux de rémunération varie souvent selon les établissements et les banques, et depuis quelques années, la loi autorise aux banques de définir la rémunération, à condition qu’elle soit au moins égale au livret A. Les intérêts peuvent être calculés tout comme les produits d’épargne par quinzaine.

Le livret jeune est très intéressant et conseillé pour les personnes qui peuvent en bénéficier, car il possède de nombreux atouts tels que le fait qu’il soit disponible partout et à tout moment, ou encore qu’il soit exonéré totalement de tout intérêt, sans oublier sa facilité d’utilisation. Sa sécurité est aussi très intéressante, car le titulaire est sûr de retrouver la même somme déposée à l’origine, en plus d’un petit bonus et intérêts servis.