Catégories
Crédit immobilier

Comment fonctionne un rachat de crédit ?

Crédit auto, crédit à la consommation, prêt personnel, crédit travaux… à l’heure actuelle, il est possible de tout financer à crédit, y compris ses vacances et son mariage. Il est donc très facile de se retrouver en situation de surendettement. En effet, avec 3 ou 4 crédits, les mensualités peuvent peser lourd sur le budget, notamment en cas de baisse inattendue de rentrée financière. Das les pires de cas, on peut se retrouver fiché à la banque de France et devenir interdit bancaire. Heureusement, il existe une solution pour retrouver un équilibre budgétaire : le rachat de crédit. On vous explique tout sur cette solution de financement bancaire.

Rachat de crédit : kézako ?

Le rachat de crédit ou regroupement de crédit est une opération qui consiste à regrouper tous les crédits en cours en un nouveau prêt aux conditions plus avantageuses (meilleur taux, durée de remboursement plus longue). Cette solution permet de :

  • Alléger le montant des mensualités.
  • Faciliter la gestion, de son budget puisqu’on n’a plus qu’un seul crédit à rembourser.
  • Améliorer son taux d’endettement et sa capacité d’emprunt.
  • Dégager de la trésorerie.
  • Financer un nouveau projet.

Le rachat de crédits concerne tous les types de crédits bancaires, à l’exception du microcrédit :

  • Le crédit renouvelable ou revolving.
  • Le prêt personnel sans justificatifs.
  • Le crédit auto.
  • Le crédit-bail.
  • Le prêt affecté.
  • Le prêt étudiant.
  • Le prêt entre particuliers ou PAP.
  • Le découvert bancaire.

De plus, il est possible de faire un rachat de crédit avec nouveau projet.

En fonction des prêts que vous voulez faire racheter, l’établissement financier peut vous proposer :

  • Un rachat de crédit à la consommation.
  • Ou un rachat de crédit immobilier.

Si le regroupement de crédit ne comporte pas de crédit immobilier ou si celui-ci représente moins de 60 % des encours totaux, c’est un rachat de crédit conso qui sera proposé.

Attention, si le rachat du crédit permet de diminuer les mensualités, il augmente le coût total du crédit. Son objectif n’est donc pas de faire des économies, mais de diminuer ses charges mensuelles afin de profiter d’une indépendance financière plus importante.

Comment se passe le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit se passe en plusieurs étapes.

Faire une simulation en ligne

Avant de demander un regroupement de crédit, mieux vaut faire une simulation afin de connaître si l’opération permet effectivement d’alléger les mensualités. Si c’est le cas, il est temps de passer à l’étape suivante.

Monter un dossier solide

Le rachat de crédit fonctionne exactement comme la demande de crédit bancaire. Pour convaincre les banques d’aller dans votre sens, et avoir le meilleur, vous devez montrer un bon profil emprunteur. En effet, l’offre de la banque (durée du crédit et montant des mensualités) dépendra en grande partie de votre profil et du degré de risque que vous représentez.

Contacter un établissement de crédit

Tous les établissements de financement (les banques, les établissements de crédit et les intermédiaires bancaires) proposent de faire des rachats de crédit aux particuliers. Une fois que vous avez choisi l’établissement, vous pouvez faire une demande. Celle-ci peut se faire directement en agence, par téléphone ou en ligne.

Fournir les justificatifs demandés

Lorsque la demande est parvenue à la banque, un conseiller va vérifier les informations (votre état civil, votre situation professionnelle, vos revenus, l’état de votre budget…). Ensuite, il va vous demander de fournir quelques pièces justificatives, notamment vos trois dernières fiches de paie, vos relevés de compte, les échéanciers de vos crédits en cours, etc.

Un analyste (un spécialiste dans les rachats de crédit) va alors étudier la faisabilité de votre demande en portant un point particulier aux éléments les plus importants, c’est-à-dire, le taux d’endettement, le reste à vivre, le ratio hypothécaire… Idéalement, votre taux d’endettement ne doit pas dépasser les 40 %, ou 45 % grand max. Si c’est le cas et que votre reste à vivre est suffisant, votre demande de rachat de crédit a de fortes chances d’être acceptée. De ce fait, la banque va vous faire une offre.

Recevoir l’offre

L’offre de rachat de crédit est un contrat de prêt qui résume les modalités du rachat. À ce titre, il comporte un certain nombre d’informations, à savoir :

  • Le montant total du crédit.
  • Le coût total dû.
  • Le montant de la nouvelle mensualité réduite.
  • La durée de remboursement.
  • Le taux d’intérêt.
  • Toutes les informations obligatoires liées à un contrat de prêt.

Conformément à la loi, vous disposez d’un délai de réflexion pour accepter l’offre.

Si le rachat de crédit inclut un crédit immobilier, pensez à négocier l’offre pour diminuer le taux ou la durée de remboursement.

Débloquer les fonds

Si après le délai légal de réflexion, vous acceptez l’offre de l’établissement de financement, il ne vous reste plus qu’à retourner le contrat signé à la banque. Les fonds vont alors être débloqués pour vous permettre de rembourser au plus vite vos crédits en cours.

La première mensualité du crédit intervient le mois suivant.

Bons à savoir :

  • Si le rachat de crédit est assorti d’une garantie hypothécaire, un passage auprès du notaire est obligatoire.
  • Dans le cas d’un rachat de crédit avec nouveau projet, le montant de ce dernier sera débloqué en même temps que les fonds destinés au remboursement des crédits en cours.
  • En principe, la banque va vous proposer de souscrire à une assurance emprunteur auprès de son assureur, mais rien ne vous y oblige. Surtout si vous trouvez une meilleure offre ailleurs.

Combien coûte un regroupement de crédit ?

D’après la loi, « les organismes financiers n’ont pas le droit de demander des frais au titre d’intérêts ou de frais bancaires avant la mise en place définitive d’un financement ». Ainsi, la demande et l’instruction du dossier sont totalement gratuites.

Toutefois, quand la demande de rachat de crédit est acceptée et que les fonds sont débloqués, vous devez régler un certain nombre de frais inclus dans le montant total à rembourser. Ces frais sont :

  • Les frais de dossier.
  • Les frais de courtage.
  • Les frais de garantie hypothécaire.
  • Les indemnités de remboursement anticipé ou IRA dans le cadre d’un rachat de crédit immobilier.