Catégories
Crédit immobilier

Qui peut obtenir un crédit immobilier ?

En principe, les établissements de crédit prêtent à tous les profils d’emprunteur. Les salariés comme les entrepreneurs ont ainsi tout à fait la possibilité de souscrire un crédit immobilier. Toutefois, pour pouvoir bénéficier de ce financement, ils doivent respecter certaines conditions imposées par les banques. En plus de remplir ces critères, ils sont également tenus de monter un bon dossier de demande de prêt. Ils peuvent donc rencontrer des difficultés dans leur démarche pour convaincre les organismes prêteurs. Alors, concrètement, qui peut obtenir un crédit immobilier ? Avez-vous une chance de financer votre projet immobilier grâce à cette solution bancaire avec votre profil actuel ? Le point dans cet article.

Le crédit immobilier pour les salariés

D’une manière générale, le crédit immobilier est ouvert aux particuliers salariés. Dès lors, que vous souhaitiez acheter votre résidence principale ou secondaire ou faire construire votre logement, vous pouvez solliciter un prêt auprès d’un établissement spécialisé. Bien entendu, pour prétendre à ce financement, vous devez répondre aux conditions définies par l’organisme consulté. La stabilité de vos revenus, votre capacité d’endettement, vos antécédents de santé, la durée de votre emprunt et votre profil constituent alors des éléments essentiels à considérer.

Sachez en tout cas que pour vérifier votre solvabilité, les banques se basent surtout sur la nature de votre contrat de travail. Effectivement, cela reflète la pérennité de vos revenus. Ainsi, les contrats de fonctionnaire titulaire et les contrats à durée indéterminée (CDI) avec période d’essai terminée représentent des garanties solides pour les institutions financières. Pour autant, cela ne veut pas dire que les salariés sous contrat d’intérimaire ou sous contrat à durée déterminée (CDD) n’ont pas leur chance. De fait, ces particuliers peuvent accéder au crédit immobilier si :

  • Leur contrat dure depuis deux ans sans interruption et ils exercent au sein du même secteur d’activité
  • Ils empruntent à deux, le deuxième emprunteur étant en CDI

Néanmoins, peu importe votre profil emprunteur et votre contrat, vous devez présenter un dossier impeccable pour augmenter vos chances de réussite.

Le prêt immobilier pour les travailleurs indépendants, est-ce possible ou non ?

Contrairement aux idées reçues, les travailleurs indépendants peuvent parfaitement bien demander un crédit immobilier. Certes, c’est une démarche tout particulièrement difficile, mais pas impossible. La réticence des établissements financiers s’explique notamment par le fait que dans le cadre de ce statut, les revenus se révèlent le plus souvent précaires et irréguliers. Cette instabilité ne va évidemment pas rassurer votre banquier sur votre profil.

Ainsi, pour décrocher le sésame, vous devez disposer d’un dossier en béton en mettant en avant vos points forts. En général, pour s’assurer de la viabilité et de la pérennité de votre activité, les organismes prêteurs vous demandent de :

  • Fournir vos trois derniers bilans (deux bilans positifs et un bilan prévisionnel positif)
  • Verser un apport personnel
  • Apporter des garanties
  • Avoir des résultats constants ou en hausse

D’ailleurs, pour ne rien rater de votre démarche, que diriez-vous de solliciter votre prêt avec un co-emprunteur ? En outre, pour bénéficier d’un taux intéressant, vous devriez domicilier vos revenus auprès de la banque prêteuse.

Les professions libérales, un profil très apprécié par les établissements de crédit

Si vous exercez une profession libérale (avocat, notaire, médecin…), les établissements de crédit ne manqueront très certainement pas de vous accueillir à bras ouverts. Effectivement, ce profil emprunteur plaît énormément à ces organismes financiers. En fait, si ces derniers accordent plus facilement leur confiance à ces professionnels, c’est parce qu’à leurs yeux, ils s’avèrent plus fiables et profitent de revenus plus importants. Quoi qu’il en soit, pour garantir le succès de votre demande de prêt immobilier, les points suivants sont à prendre en compte :

  • Justifier d’au moins deux ans d’expérience
  • Fournir la déclaration 2035 de ces deux dernières années
  • Produire un arrêté comptable de l’exercice en cours

Il peut également arriver que la présentation de garanties se révèle primordiale pour l’acceptation de votre demande. Dans cette optique, vous avez le choix entre une caution, une hypothèque et le nantissement d’une assurance vie.

Le crédit immobilier, c’est aussi pour les micro-entrepreneurs…

Même s’ils n’ont pas forcément la faveur des institutions bancaires, les autoentrepreneurs peuvent très bien obtenir un crédit immobilier. Pour cela, ils doivent répondre aux conditions minimales d’éligibilité :

  • Justifier de deux ou trois ans d’expérience
  • Fournir un apport personnel
  • Être solvable

Par ailleurs, vous devez élaborer un dossier de demande de financement rassurant qui comprend toutes les pièces justificatives indispensables. L’organisme prêteur peut également vous imposer de constituer des garanties.

… Et les chefs d’entreprise

À l’instar des travailleurs indépendants et des micro-entrepreneurs, les dirigeants d’entreprise (président de SASU, gérant de SARL…) sont loin de faire l’unanimité auprès des banquiers. En effet, leur stabilité financière dépend largement de leur activité. Alors, pour gagner la confiance de votre établissement de crédit, vous devez lui démontrer que votre activité est saine, stable et florissante. Pour ce faire, vous n’avez qu’à présenter un dossier solide qui inclut :

  • Les trois derniers bilans annuels (l’entreprise doit être bénéficiaire sur la moyenne)
  • Un exemplaire des statuts de la société
  • L’arrêté comptable de l’année en cours

Notez également que vous êtes soumis aux mêmes critères d’éligibilité que les particuliers salariés.

A lire aussi :