Catégories
Crédit immobilier

Quelles sont les opérations finançables par un crédit immobilier ?

Aujourd’hui, nombreux sont les Français qui souhaitent acheter leur propre demeure. Et ce, qu’ils soient encore jeunes ou à la veille de la retraite. Or, le prix d’un bien immobilier n’est généralement pas à la portée de tout le monde. Néanmoins, vous n’avez pas à vous inquiéter. Effectivement, quels que soient vos moyens financiers, vous pouvez toujours avoir la maison de vos rêves grâce à un crédit immobilier. Selon une enquête publiée par Statista en mai 2020, 81 % des personnes interrogées ont répondu avoir eu recours au prêt immobilier pour financer l’acquisition de leur résidence principale. En tout cas, il faut savoir que cette forme de financement ne concerne pas uniquement les acquisitions immobilières. D’autres opérations sont également finançables par un crédit immobilier. Les détails dans cet article.

Les acquisitions immobilières, les principales opérations finançables par un crédit immobilier

Oui, si les particuliers demandent le plus souvent un crédit immobilier auprès d’une banque, c’est pour devenir propriétaires. En effet, ce prêt permet d’acquérir sa résidence principale, sa résidence secondaire ou un bien immobilier destiné à la location. De même, pour réaliser un achat immobilier indispensable à l’exercice de leur activité, les entrepreneurs, travailleurs indépendants et micro-entrepreneurs recourent à cette solution de financement.

L’acquisition immobilière dans le neuf

Que vous achetiez un bien sur plan (vente en état futur d’achèvement ou VEFA) ou un bien déjà achevé (vente clé en main), une acquisition dans le neuf est tout à fait finançable par un crédit immobilier. Ainsi, dans le cadre de l’achat d’un bien déjà achevé, le prêt finance en partie ou en totalité son prix de vente. D’un autre côté, pour l’acquisition d’un bien en VEFA, le crédit finance :

  • Le dépôt de garantie à la signature du contrat de réservation
  • Le chantier (fondations, murs, mise hors d’eau, cloisons, travaux d’équipement…)
  • Les travaux de finition

En fait, le déblocage des fonds pour un achat en VEFA s’opère progressivement. Il appartient alors au promoteur d’effectuer les appels de fonds auprès de votre banque. À cet égard, vous pouvez opter pour un paiement différé de crédit. Dès lors, vous êtes tenu de vous acquitter des intérêts intercalaires. Autrement dit, vous ne payez que les intérêts de votre emprunt chaque mois. Cela, tant que les travaux de construction ne sont pas terminés. En tout cas, il vous est tout à fait possible de demander un ajournement du paiement de ces intérêts à la remise des clés.

L’achat immobilier dans l’ancien

L’acquisition immobilière dans l’ancien séduit par son coût particulièrement compétitif, car moins cher par rapport au neuf. Grâce à un crédit immobilier, vous pouvez ainsi acheter un bien immobilier déjà habité ou qui l’était autrefois. Votre prêt peut même financer les travaux pour l’amélioration et l’entretien de votre immeuble ou logement ancien. Sinon, vous avez parfaitement bien la possibilité de souscrire à deux prêts distincts : un crédit immobilier et un prêt travaux.

Dans tous les cas, il existe différents types de prêts immobiliers auxquels vous pouvez prétendre pour financer votre achat avec travaux dans l’ancien :

  • Prêt à taux zéro (PTZ)
  • Prêt consenti par les collectivités territoriales ou les caisses de retraite complémentaire

Il va sans dire que pour accéder à ces crédits, vous devez répondre à certains critères.

Demander un prêt immobilier pour concrétiser un projet de construction

Avec un crédit immobilier, vous êtes également autorisé à acquérir un terrain destiné à la construction d’un bien. Et ce, peu importe la finalité de ce dernier : à usage professionnel ou à usage d’habitation, location ou non. À cet égard, vous avez le choix entre plusieurs types de crédit immobilier pour concrétiser votre projet de construction. PTZ, prêt d’accession sociale (PAS), prêt action logement, prêt conventionné, prêt d’épargne logement (PEL), crédit immobilier classique ou libre, prêt des collectivités territoriales…, c’est selon votre situation, vos besoins et vos attentes.

Un crédit immobilier pour financer un projet de rénovation immobilière

Effectivement, un crédit immobilier peut également servir à donner vie à un projet de réhabilitation :

  • Modernisation d’une façade
  • Travaux d’agrandissement
  • Amélioration du confort thermique
  • Travaux d’extension de garage, de piscine ou de véranda
  • Rénovation d’une salle de bain ou de la cuisine

En tout cas, il se peut que vous deviez respecter certaines conditions. Cela, afin que votre projet de rénovation fasse partie intégrante de votre crédit immobilier. Pour cette raison, vous devez vous renseigner auprès de l’établissement de crédit de votre choix.

La souscription de parts de sociétés immobilières

Vous pouvez aussi contracter un crédit immobilier pour la souscription de parts ou l’achat d’actions au sein d’une société civile immobilière d’attribution. En effet, la SCI d’attribution est une société civile, dont le but est d’acquérir ou de construire des biens immobiliers. Ceux-ci vont par la suite être divisés en fractions et être distribués aux associés de l’entreprise. En devenant un associé au sein de cette forme de société, vous pouvez donc devenir propriétaire d’un lot de bien immeuble, bénéficier de parts en cas de vente ou en percevoir les loyers s’il y a une mise en location. Grâce à un crédit immobilier comme le PEL, il vous est par exemple possible d’acquérir des parts dans une société civile d’attribution.