Catégories
Crédit immobilier

Comment obtenir un prêt immobilier ? Les critères, les intérêts …

Pour financer un projet immobilier (achat d’une résidence principale ou secondaire, investissement locatif…), la plupart des ménages ont recours au prêt immobilier. Malheureusement, un bon nombre de banques et d’organismes de prêt considèrent les emprunts comme des risques. Aussi, elles imposent des conditions importantes et exigent des critères particuliers avant d’accorder un crédit. Alors, comment mettre toutes les chances de votre côté ? Pour vous aider, voici les étapes à suivre pour obtenir un prêt immobilier rapidement et au meilleur taux d’intérêt.

Étape 1 : définissez la somme que vous pourrez emprunter

Pour avoir une idée du montant que vous pouvez emprunter auprès de la banque de votre choix, vous devez calculer votre « capacité d’endettement », autrement dit le montant maximum que vous pourrez rembourser mensuellement. En principe, le taux d’endettement est fixé à 33 % du revenu total. En effet, les banques estiment que vous aurez besoin des 67 % restants pour vivre convenablement chaque mois. Pour connaitre votre capacité d’emprunt, vous devez évaluer toutes vos ressources et vos charges.

Sachez qu’il y a une restriction sur le projet qu’un crédit immobilier est susceptible de financer. Parmi les transactions qui peuvent être couvertes par un prêt immobilier voici quelques exemples :

  • La construction d’un logement ;
  • L’acquisition d’un bien immobilier ;
  • L’achat de parts de sociétés immobilières ;
  • Les travaux de rénovation ou de réparation ;
  • L’achat d’un terrain en vue d’une construction.

Étape 2 : trouvez le meilleur taux d’intérêt

Le taux d’intérêt est un critère à prendre en compte avant de souscrire un prêt immobilier, car c’est ce qui va déterminer le coût total de votre prêt. Généralement, il varie en fonction de la banque et de la somme que vous allez emprunter. Ainsi, pour trouver le meilleur taux, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne. De plus, cela vous donnera également une idée sur les offres des différents établissements bancaires.

Si la plupart des emprunteurs choisissent leur banque pour demander un prêt immobilier, il est conseillé de faire jouer la concurrence afin de bénéficier du meilleur taux dans les meilleures conditions.

Par ailleurs, vous pouvez également négocier le taux d’intérêt auprès de la banque choisie. Pour ce faire, vous devez avoir un projet solide et fiable, et présenter de bonnes garanties. Si vous ne connaissez rien au marché du crédit immobilier, vous pouvez faire appel à un courtier en crédit immobilier. En tant qu’expert, il saura vous aider à sélectionner la meilleure offre, correspondant à votre situation personnelle et professionnelle.

En principe, le taux d’intérêt est calculé sur trois bases :

  • les taux des marchés financiers,
  • les frais de création du crédit
  • et la marge de la banque.

Étape 3 : renseignez-vous sur les critères d’acceptation des banques

En effet, pour obtenir un prêt immobilier, vous devez remplir certains critères. Ceux-ci varient en fonction de l’établissement, mais généralement, elles imposent les critères suivants.

L’apport personnel

C’est la somme dont vous disposez pour financer votre projet. Il peut s’agir d’un « cash » ou d’une somme d’argent que vous ayez épargnée dans une institution bancaire. Bien qu’il est possible dans certains cas de souscrire un prêt immobilier sans apport personnel, ce dernier vous permet d’augmenter vos chances d’obtenir le crédit et de négocier le taux d’intérêt. Généralement, les banques exigent un apport personnel de 10 % de la somme totale empruntée.

La situation professionnelle

La stabilité financière et professionnelle est un critère essentiel exigé par les banques pour une demande de prêt immobilier. En effet, il est presque impossible d’obtenir un crédit avec un contrat précaire ou CDD. En effet, la sécurité de l’emploi est très importante, toutefois l’ancienneté de l’entreprise compte également.

La gestion financière

Les banques accordent une grande importance à la manière dont vous gérez votre budget. Si vous arrivez à prouver votre sérieux financier, vous obtiendrez facilement un crédit immobilier. Pour cela, vous devez ne pas avoir contracté un découvert au cours des 6 derniers mois ou avoir d’autres crédits en cours auprès d’autres établissements bancaires.

Par ailleurs, le fait d’avoir une épargne solide est également un atout non négligeable, par exemple un PEL ou un livret A bien garni.

L’assurance santé

Votre état de santé compte également pour l’octroi d’un prêt immobilier. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est conseillé (obligatoire) de souscrire à une assurance emprunteur.

De même, l’âge est aussi pris en compte. Plus vous êtes jeune, plus vous avez de chance d’obtenir un crédit. Dans le cadre d’un prêt immobilier, vous devez également disposer d’une garantie en cas de décès ou d’invalidité permanente.

La garantie sur les travaux

Pour l’acquisition d’une maison avec travaux, la plupart des banques exigent la responsabilité décennale, autrement dit l’assurance dommages-ouvrage.

Toutefois, bien que cela est obligatoire selon article L 242-1 du Code des assurances, certains promoteurs s’en dispensent pour faire des économies.

Pourtant, si vous avez souscrit à cette assurance, vous obtiendrez facilement votre prêt, mais surtout, vous êtes couvert en cas de problème sur les travaux effectués pendant dix ans.

Étape 4 : préparez un dossier de candidature solide

Plus votre dossier est réaliste et détaillé, plus vous avez de chance d’obtenir un crédit immobilier. Votre dossier doit faire état de vos charges et ressources et montrer votre santé financière.

Si vous avez des découverts, n’hésitez pas à assainir vos finances avant de solliciter un crédit immobilier afin de montrer un meilleur profil emprunteur.

Étape 5 : fournissez les pièces justificatives demandées

Voici la liste des pièces justificatives de prêt immobilier à intégrer à votre dossier :

  • Une pièce d’identité (CIN ou passeport) ;
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois (quittance de loyer, factures d’électricité ou de téléphone…) ;
  • Un justificatif de situation familiale (livret de famille, certificat de Pacs…) ;
  • Un contrat de travail ;
  • Les 3 derniers bulletins de salaire ;
  • Le dernier avis d’imposition ;
  • Un relevé de vos comptes bancaires ;
  • Un justificatif de l’apport personnel (assurance-vie, épargne…) ;
  • Les justificatifs de tout crédit éventuel en cours.

Concernant les documents liés à votre projet immobilier, vous devez faire une copie du compromis de vente ou promesse de vente pour l’achat d’un bien immobilier et un permis de construire pour la rénovation d’une maison ancienne.

Étape 6 : trouvez l’offre qui correspond le mieux à votre situation et à votre besoin

Pour gagner du temps, la plupart des emprunteurs se tournent vers leur banque. D’ailleurs, c’est une solution à privilégier pour optimiser vos chances d’obtenir un crédit immobilier, car votre banquier connait votre historique. Il lui est donc plus simple de vous octroyer un prêt immobilier. De plus, si vous avez déjà contracté un crédit auparavant, il vous sera plus facile d’obtenir un nouveau prêt. Plus encore, vous pourrez associer vos mensualités pour ne payer qu’une seule mensualité. Ce qui vous permet également d’économiser plus d’argent, car vous n’aurez plus à payer les frais liés aux remboursements.

Cependant, si vous choisissez d’emprunter à votre banque, vous devez vous plier à ses règles et la négociation en termes de taux d’intérêt est très limitée. C’est pourquoi il est conseillé de comparer les offres des différents établissements bancaires avant de faire un choix. Lorsque vous aurez sélectionné plusieurs banques, insistez sur votre capacité à gérer vos finances et à épargner, sur la stabilité de votre situation professionnelle… lors de l’entretien avec les banquiers.

Si vous n’avez pas le temps ou la compétence nécessaire pour négocier un prêt, faites appel à un courtier immobilier. Celui-ci jouera le rôle d’intermédiaire entre vous et la banque afin que vous puissiez obtenir un prêt au meilleur taux. Vous n’aurez qu’à lui remettre votre dossier et il s’occupe de le présenter à ses partenaires bancaires. Il peut également vous aider à monter votre dossier en mettant en avant vos points forts et en minimisant vos faiblesses. Ce qui vous permet de bénéficier des offres de financement plus intéressantes en termes de taux d’intérêt, d’assurance et de garanties. Grâce à ses compétences, vous pourrez économiser de l’argent en vous évitant de souscrire aux options supplémentaires qui sont souvent imposées par les banques.