Catégories
Crédit immobilier

Peut on obtenir un crédit immobilier sans apport ?

À l’heure où les conditions d’octroi de nouveaux prêts immobiliers se durcissent, peut-on encore emprunter sans apport ? À cette question parfaitement légitime, l’on peut répondre par l’affirmatif. Toutefois, cela apparaît de plus en plus compliqué, car les banques acceptent très peu de dossiers de ce type. Cela ne signifie pas pour autant que vous devez abandonner l’idée de demander un crédit immobilier à 100 %. En effet, si vous répondez à un certain nombre de critères, vous avez toutes vos chances de faire aboutir votre requête. En adoptant les bons réflexes, vous pouvez même vous assurer une réponse positive de votre banque.

Obtenir un crédit immobilier sans apport : c’est possible, mais sous conditions !

Pour obtenir un crédit immobilier sans apport, vous devez avancer les bons arguments pour convaincre votre banquier de vous suivre. Effectivement, les établissements de crédit n’accordent un financement sans apport que si vous répondez à certains critères essentiels. Ainsi, votre dossier doit notamment mettre en avant vos atouts en tant qu’emprunteur.

Quel est le profil idéal pour obtenir un crédit immobilier sans apport ?

Les établissements bancaires ne consentent un crédit immobilier sans apport qu’à certains profils d’emprunteurs, à savoir les :

  • Primo-accédants
  • Jeunes actifs sous CDI ou ayant le statut de fonctionnaire
  • Professions libérales avec une certaine ancienneté
  • Investisseurs âgés de moins de 40 ans, notamment ceux qui se lancent dans l’immobilier locatif
  • Ménages qui disposent d’une épargne conséquente, mais qui souhaitent la conserver

En plus du profil de l’emprunteur, les banques étudient également son âge, son état de santé et sa situation matrimoniale.

Le comportement bancaire de l’emprunteur

Pour mettre toutes les chances de votre côté pour votre demande de prêt immobilier à 100 %, vous devez justifier d’un bon profil bancaire. Effectivement, les établissements financiers portent une attention particulière à l’historique bancaire de l’emprunteur. Ils prennent entre autres en compte :

  • Les incidents de paiement et découverts bancaires
  • L’accumulation de crédits
  • Les mouvements financiers
  • Le potentiel d’évolution salariale
  • Les éventuels placements

En outre, pour que votre banquier accepte mieux votre dossier, celui-ci doit être exempt d’historiques fâcheux. À l’instar d’une interdiction bancaire, plusieurs rejets de prélèvement ou un historique d’endettement.

Ses revenus et sa situation professionnelle

Pour s’assurer de votre capacité à rembourser votre crédit immobilier sans apport, votre banquier analyse à la loupe votre situation professionnelle. Il vérifie vos revenus, surtout leur montant, leur stabilité et leur potentielle évolution. Cela lui donne en effet la certitude que vous allez rembourser vos mensualités avec régularité.

Le taux d’endettement, un critère essentiel à toute demande de prêt

Si les banques se montrent actuellement intransigeantes concernant le respect du taux d’endettement maximum de 33 % pour une demande de crédit immobilier classique, elles se révèlent encore plus intraitables pour un prêt à 100 %. Dès lors, vous devez faire en sorte de ne pas dépasser ce ratio si vous désirez obtenir votre emprunt.

Le reste à vivre, un élément à ne pas négliger au moment de sa demande de crédit immobilier sans apport

Outre la stabilité de vos revenus et la pérennité de votre situation professionnelle, la régularité de vos remboursements mensuels repose aussi sur la valeur de votre reste à vivre. De fait, si vous présentez un reste à vivre suffisant pendant toute la durée de votre prêt immobilier et que vous maîtrisez parfaitement votre budget, cela ne peut que rassurer votre banque.

Les atouts du bien immobilier à acquérir

Pour convaincre l’organisme prêteur de consentir un crédit sans apport, vous devez inclure dans votre dossier les atouts du bien immobilier que vous voulez acquérir. Ainsi, parmi les paramètres qui peuvent faire pencher la balance de votre côté, il y a :

  • La situation géographique
  • La tendance du marché immobilier
  • Les possibilités de futurs projets urbains dans la zone
  • Le prix du bien immobilier
  • Sa performance énergétique
  • Les éventuels travaux à réaliser

En fait, une facilité de revente de votre bien constitue une garantie pour les banques. Rassurées, elles seront donc plus enclines à vous accorder un prêt à 100 %.

Comment réussir sa demande de prêt à 100 % ou à 110 % pour financer son projet immobilier ?

Presque toutes les banques demandent systématiquement aux emprunteurs un apport. Généralement, celui-ci représente au minimum 10 % du coût total du crédit immobilier. Toutefois, lorsque tous les voyants (âge, profil bancaire…) sont au vert, vous pouvez tenter votre chance et solliciter un prêt sans apport. Bien évidemment, pour ne rien rater de votre demande de prêt à 100 % ou à 110 % (frais annexes inclus), certains points se révèlent essentiels. Les détails.

Fournir un dossier complet et convaincant

La constitution du dossier représente l’une des étapes clés de votre demande de crédit sans apport. Dès lors, que ce soit sur le fonds ou sur la forme, votre dossier se doit de persuader votre banquier et gagner sa confiance. Dans cette optique, vous devez fournir tous les documents nécessaires à votre démarche. Cela témoigne en effet de votre sérieux et de votre volonté à mener votre projet jusqu’au bout.

Proposer une garantie sous forme de caution et recourir aux prêts aidés

Pour rassurer les banques, vous pouvez également demander à une tierce personne de se porter garant pour votre prêt à 100 %. Cela peut favoriser votre accès au crédit immobilier. Pour augmenter vos chances de réussite, vous pouvez même compter sur des coups de pouce financiers que sont les « prêts aidés ». Prêt conventionné, PAS, PEL, PTZ+, crédit 1 % logement…, ces prêts supplémentaires peuvent effectivement remplacer l’apport personnel et compléter votre crédit.

Faire appel à un courtier en crédit immobilier

Pour vous faciliter la tâche au maximum, vous avez tout à fait la possibilité de solliciter les services d’un courtier en prêt immobilier. En effet, ce professionnel vous aide à trouver la meilleure offre et à gagner du temps dans votre démarche.