Quelle solution choisir entre SCPI ou l’investissement locatif ?

Renégocier crédit immobilier

L’investissement immobilier est habituellement assimilé directement à l’acquisition d’un bien immobilier fixe. Toutefois, certaines autres solutions sont possibles, notamment la société civile d’investissement immobilier (SCPI, et l’investissement locatif. Dans ce cas, il vaut mieux miser directement sur un logement ou prévoir une succession via une SCPI, ou locatif ? Dans cet article, nous allons expliquer en quoi consistent ces deux approches d’investissement et sur quels critères devrons nous baser pour emmètre un choix.

Qu’entendons-nous par l’investissement dans l’immobilier locatif ?

Dans le cas d’une personne à titre libéral, il s’agit de l’achat d’une propriété résidentielle dans le but de la louer. Cela signifie que son habitation sera ensuite mise en location par un locataire, qui lui versera des frais de location. De cette manière, il garantit non seulement un revenu locatif mensuel et régulier, mais il contribue également à assurer son avenir.

Bien qu’il soit conscient que les travailleurs actifs puissent toucher des pensions de retraite moins importantes, l’idée de pouvoir conserver son pouvoir d’achat à travers ce moyen semble très attrayante. Le propriétaire reste parfaitement libre de se loger dans son propre logement lorsqu’il a atteint l’âge de la retraite et peut profiter de sa résidence. En revanche, l’investissement ne devient véritablement rentable qu’une fois le prêt est entièrement repayé avant l’arrêt de sa vie professionnelle.

De plus, se procurer un bien immobilier vous donne l’avantage de transférer la possession de votre bien aux enfants afin de leur assurer un avenir meilleur.
Il est nécessaire que la propriété soit implantée dans une zone à forte demande de location. Bien entendu, toutes les procédures doivent être remplies par le propriétaire pour s’assurer de recevoir un revenu mensuel constant. Cela implique de trouver des personnes susceptibles de devenir locataires, d’examiner les demandes, de procéder à une inspection du bien, etc.

Ce que vous devez savoir sur l’investissement SCPI

La deuxième méthode pour acquérir un logement consiste à investir dans les parts d’une société civile d’investissement immobilier. Ces parts sont généralement cédées à un prix situé entre 200 et 1000 euros, les parts d’une SCPI peuvent être acquises avec un petit investissement initial en raison du système d’investissement commun. Vous acquérez une part d’un bien immobilier résidentiel tel qu’un appartement, un établissement scolaire privé… ou des biens immobiliers du secteur tertiaire de type bureaux.

La société procède à l’achat ou à la construction des bâtiments en puisant dans les fonds récoltés, et se chargera ensuite de toute la procédure de location. De cette façon, vous n’avez pas à vous soucier de savoir dans quels types de biens faut-il investir, quels locataires faut-il choisir, ni même à vous préoccuper des dettes non réglées.

Les membres ne détiennent que des parts de patrimoine immobilier. La société assure la location et remet une partie du revenu à chacun des investisseurs, en fonction de leur apport financier. Cela fait de cette méthode une option intéressante pour se créer un véritable capital profitable dans une optique à long terme, en disposant d’un montant moins important qu’avec une méthode d’investissement locatif.

La détention d’actions ne vous permet pas de bénéficier de l’utilisation du bien, que ce soit à des fins personnelles ou commerciales.

A lire aussi : Combien investir en SCPI ?

Quoi choisir entre investissement locatif et La SCPI ?

Il est essentiel de procéder à une analyse comparative des deux méthodes d’investissement avant de décider sur quelle méthode vous allez vous lancer.

  • Mode de paiement : réaliser un investissement de type locatif demande un engagement budgétaire élevé, ça peut même nécessiter de faire un prêt. De plus, si le propriétaire ne trouve pas à qui louer son logement, cela signifier, il n’y aura pas de revenus. Dans le cas d’investissement SCPI, de nombreux actionnaires participent dans l’investissement du projet. De ce fait, le prix revient moins cher.
  • Risque : il est primordial de disposer d’un salaire régulier qui va permettent à rembourser le crédit. De ce fait, il faut donc veiller à ce que le placement de logement est dans un secteur actif coté commerces, et services public pour qu’il soit rapidement loué. En revanche, avec la méthode SCPI, le risque de non-payement est inférieur.
  • Fiscalité : au niveau des taxes, ce sont plutôt les biens immobiliers locatifs qui bénéficient leurs propriétaires. Si vous mettez en location votre logement, il peut en effet profiter du règlement LMNP. Vous diminuez alors considérablement, voire éliminez vos impôts sur les loyers que vous percevez.